Journal des JMJ #6 : Burgers, grosse publicité et écologie

Journal des JMJ #6 : Burgers, grosse publicité et écologie

Pendant deux semaines, Pèlerin est en Pologne pour vous faire vivre les JMJ de Cracovie. Du 25 au 31 juillet. Coulisses, moments forts, portraits de jeunes, photos : c’est tous les matins, dans notre Journal des JMJ.

Ce qu’il faut retenir de la journée d’hier

Les JMJistes sont arrivés à Cracovie

IMG_1023

C’était la queue, hier, devant le fastfood KFC du centre de Cracovie. Autant le dire aux parents de JMJistes qui nous lisent : vos enfants ne sont pas partis pour manger cinq fruits et légumes par jour. De jolis tickets orange, verts, rouges, bleus leurs ont été distribués. Ils permettront aux pèlerins de consommer dans les restaurants partenaires.

Toute la journée, les salles omnisports, couvents et écoles de villes se sont remplies. Devant l’Eglise Notre-Dame de la Salette (loin de son Isère), dans la banlieue de Cracovie, les jeunes déballaient des centaines de sacs du pèlerin. Contenu : des livres, une cape de pluie, un foulard (pour mettre sur la tête), une casquette (idem)… Les sacs distribués peuvent être bleu, jaune ou rouge. A ce stade nous n’avons aucune information sur la signification des différentes couleurs. Nous enquêterons donc demain et espérons vous communiquer plus d’information dans notre prochain bulletin.

Conférence de presse au sommet (dans le labyrinthique espace réservé à la presse).

Le programme de cette conférence de presse n’était pas très clair. Il y eut d’abord quelques rappels sur la sécurité, sur laquelle veillent 20 000 policiers, 35 000 pompiers et infirmiers (pour tout savoir sur la sécurité des JMJ, cliquez ici). Puis l’annonce d’un nouveau cadeau pour le pape François : un chapelet rouge, rappel du collier traditionnel polonais, fabriqué par des enfants (peut-être échappera-t-il au sort des cadeaux du pape. Voir édition précédente du Journal des JMJ). Enfin, le maire de Cracovie, Jacek Majchrowski, s’est lancé dans une publicité assumée pour sa ville : « Ce rendez-vous est une porte d’entrée dans notre cité médiévale, multiculturelle… Nous croyons que ces JMJ seront une énorme campagne promotionnelle pour Cracovie. »

La conférence se poursuivait sans encombre – et sans intérêt – jusqu’à cette question, adressée sous la forme d’une observation au cardinal Stanisław Dziwisz, archevêque de Cracovie : « Les migrants semblent absents du paysage polonais. » « Je ne sais pas pourquoi vous dîtes ça, a répondu le cardinal Stanisław Dziwisz. La Pologne est ouverte, mais selon ses capacités. Elle accueille les réfugiés affligés par les circonstances historiques. » Sur cette question, le Vatican a publié, samedi 23 juillet, un message des évêques polonais reprochant aux responsables politiques du pays de créer « artificiellement » la peur envers les musulmans parmi les citoyens.


Conférence sur l’écologie intégrale

Toute la journée d’hier, se tenait une conférence sur Laudato si', l’exhortation que le pape François a consacré à l’écologie, aujourd’hui le neuvième livre le plus influent au monde selon un classement paru dans « Les échos week-end. »  A noter que le prince Albert II de Monaco a participé, par le biais d’une vidéo, au colloque intitulé « Ecologie intégrale. Laudato si' : les jeunes protagonistes du changement », qui se tenait à Cracovie. Pour tout savoir sur Laudato si', le mieux reste encore de suivre le blog Eglises et écologie, de l’excellent P. Dominique Lang.

 

L’instant François

{A lire plusieurs fois à voix haute pour une parfaite compréhension} 

Le pape a dit : soyez « prêts à écouter les signes de destruction et de mort qui accompagnent le chemin de l’humanité, en sensibilisant les institutions afin que le système économique ne soit pas orienté exclusivement à la consommation des ressources naturelles et des êtres humains, mais promeuvent la pleine réalisation de toute personne et un authentique développement ».

C’est l’exhortation lancée par le pape François dans son appel envoyé, via la Secrétairerie d’État du Vatican, au colloque sur l’« écologie intégrale » qui se tenait hier à Cracovie (source : Radio Vatican).

Le JMJiste du jour

Une polonaise qui aime le pape François

IMG_1004

Leggins à fleurs roses, haut bleu et cheveux blonds. Agatha, 26 ans, a tenu à être photographiée avec son sac de couchage dans la main droite et, dans la gauche, celle de son compagnon. « Ca me bouleverse de rencontrer le pape François chez moi, en Pologne, je suis très heureuse. » Cette juriste de formation, qui travaille dans l’intelligence économique et vit à Poznan, dans l’Ouest du pays, fait mentir le cliché qui voudrait que les catholiques polonais, réputés conservateurs, n’aiment pas le pape François. « Je l’aime vraiment beaucoup, reprend Agatha. Il est très proche des jeunes, de nos préoccupations, de nos problèmes. » Par exemple ? « Eh bien, dans ses discours, il parle souvent des relations… comment dire… entre homme et femme. »

Se sent-elle, de fait, appartenir à une « génération pape François ? « Oui, hésite-t-elle, même si je me sens plus proche de Jean-Paul II, parce qu’il est polonais, j’aime vraiment beaucoup François ». Chassez Jean-Paul II, il revient au galop.


La photo du jour

Photo de la photographe Kasia Strek/CIRIC

13646738_10209122576488763_1553502894_o

Une jeune Française prie devant le mur de la mort à Auschwitz Birkenau.

Le mot du jour en polonais

 

IMG_1005

« Witamy », qui veut dire « bienvenue », comme c’est écrit sur le fronton de cette charmante école de la banlieue de Cracovie qui accueille, sur de douillets lits de camp, 400 pèlerins français et italiens cette semaine.

Mot bonus : « dziękuję » qui veut dire « merci ». Au premier coup d’œil on se dit : « c’est imprononçable ! Il y a trop de consonnes ! » Pour réussir à bien l’articuler (et ainsi briller en société), dîtes rapidement : « J’ai une cuillère ». Vous aboutirez à un parfait « dziękuję. »

(Note : cette astuce provient du conjoint français d’une photographe polonaise, que nous remercions ici chaleureusement).

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 7 décembre 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières