Offrir sa vie : un nouveau critère pour être saint

agrandir Offrir sa vie : un nouveau critère pour être saint
© AFP PHOTO / VINCENZO PINTO
Offrir sa vie : un nouveau critère pour être saint
© AFP PHOTO / VINCENZO PINTO

Le pape François a rendu public, le 11 juillet 2017, un nouveau critère pour les béatifications et les canonisations : le fait d’avoir offert sa vie.

À propos de l'article

  • Publié par :Mikael Corre
  • Édité par :Cécile Picco
  • Publié dans Pèlerin
    11 juillet 2017

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » (Jean, 15-13)

Ce nouveau critère s’ajoute à deux « cas d’espèce » précise Radio Vatican : le « martyre » et « l’héroïcité des vertus ».

« Pour qu’une personne soit déclarée martyr, l’enquête doit montrer qu’elle a été tuée « en haine de la foi », explique le P. Paul Vigouroux, prêtre du diocèse de Rouen et postulateur de la cause de béatification du père Hamel, assassiné lors d’une messe le 26 juillet 2016.

Dans le cas du père Hamel, la « haine de la foi » des jeunes qui se réclamaient de l’organisation Etat islamique parait évidente. Elle l’est moins dans d’autres cas, par exemple comme l’explique Radio Vatican, dans le cas de volontaires, religieux ou laïcs, qui seraient décédés après avoir contracté un virus en portant secours aux malades lors de situations d’épidémies. Après la déclaration de François, ces derniers pourraient alors voir leurs cas étudiés par la Congrégation pour les causes des saints.

Le pape a listé plusieurs critères précis à cette « offrande de la vie » : « réputation de sainteté », cohérence entre la vie et la mort de la personne, signes, au moins après la mort, et enfin reconnaissance « d’un miracle survenu après la mort du Serviteur de Dieu et par son intercession ». Dans les cas de reconnaissance du martyre, une personne peut être déclarée sainte sans qu’il y ait de miracle.

« Au-delà des procédures, « offrir sa vie » est ce qui lie le plus une personne au Christ, reprend le P. Paul Vigouroux. L’offrande de soi est le sens même de l’Eucharistie. Nous sommes appelés à offrir notre vie comme le Christ l’a offert pour nous. Lui de manière parfaite. »

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 21 septembre 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières