La voie de Vézelay vers Saint-Jacques de Compostelle

agrandir La basilique de Vézelay.
La basilique de Vézelay. © DR
La basilique de Vézelay.
La basilique de Vézelay. © DR

Vézelay (Yonne) – Saint-Jean-Pied-de-Port (Pyrénées-Atlantiques) 884 km (par Bourges) ou 923 km (par Nevers), 36 jours de marche.

À propos de l'article

  • Publié par :Gaële de La Brosse
  • Édité par :Gaële de La Brosse

La voie de Vézelay, appelée via Lemovicensis parce qu'’elle traverse le Limousin et passe par Limoges, est spécialement connue de ceux qui ont lu le récit de Pierre Barret et Jean-Noël Gurgand, Priez pour nous à Compostelle. C’'est en effet la route que les deux journalistes ont parcourue en 1977 jusqu'’au tombeau de l’'Apôtre.

Comme les trois autres voies françaises, elle relie des lieux dont le passé prestigieux s'’offre en lecture à travers le patrimoine : la « colline éternelle » de Vézelay, tout d’'abord ; puis la collégiale de Saint-Léonard-de-Noblat, l’'abbaye Saint-Martial de Limoges et celles de La Charité-sur-Loire, Déols, Chancelade, Saint-Ferme, La Réole, Saint-Sever, les cathédrales de Bourges, de Nevers et de Périgueux… et bien d’autres merveilles à découvrir.

Le profil des étapes est assez vallonné, offrant au pèlerin de beaux paysages. Cependant, les dénivelés sont peu nombreux, le point culminant du parcours se situant dans les monts d’'Ambazac (695 m), un peu avant Saint-Léonard-de-Noblat.

Outre la richesse de ce patrimoine et de ces paysages, un esprit spécifique règne sur cet itinéraire, fondé, selon l’'association des Amis et Pèlerins de Saint-Jacques de la voie de Vézelay, « sur la rigueur de la démarche pèlerine ». En effet, cette voie s’avère relativement difficile, notamment en raison de la longueur des étapes, calculées en fonction des possibilités d'’hébergements. On notera cependant que les gîtes pour pèlerins sont de plus en plus nombreux, la plupart étant suscités par les associations jacquaires qui se trouvent dans les onze départements traversés par ce parcours.

De Vézelay à la frontière espagnole, deux balisages sont proposés : celui du GR 654, créé par la Fédération Française de la Randonnée Pédestre, et celui de la « Voie historique de Vézelay », réalisé par l’'association des Amis et Pèlerins de Saint-Jacques de la voie de Vézelay. C'’est ce dernier itinéraire que nous suivrons ici, avec sa branche nord, le chemin berrichon (passant par La-Charité-sur-Loire, Bourges, Issoudun, Déols et Gargilesse) ou sa branche sud, le chemin nivernais (via Saint-Père, Nevers, Neuvy-Saint-Sépulchre),  ces deux branches se rejoignant à Gargilesse.

Grâce à cette structure en perpétuelle amélioration, les pèlerins ont repris la voie de Vézelay. Une dizaine en 2000, ils sont actuellement environ un millier par an et s'’entendent parfois dire, comme Barret et Gurgand qui leur ont ouvert la route : « Priez pour nous à Compostelle »…

Variante : le GR 654 ne constitue pas à proprement parler une variante mais un itinéraire assez différent, tracé par la FFRP, de Vézelay à Montréal-du-Gers. Ce GR, qui passe également par La Charité-sur-Loire, Nevers, Limoges et Périgueux, rejoint le GR 65 à Montréal-du-Gers.


Depuis une dizaine d’années, les hébergements spécifiques pour les pèlerins se sont multipliés. De nombreuses communes de cette voie se sont investies dans l’'accueil, se rappelant qu’'elles avaient été des étapes pour les jacquets. C'’est ainsi que, à côté des offres d’'hébergements traditionnelles (chambres d'’hôtes, hôtels, campings, auberges de jeunesse, etc.), on trouve des accueils pèlerins (individuels ou familiaux) à domicile et des refuges (privés, associatifs, municipaux, paroissiaux, etc.).

Ces différents hébergements sont listés dans les guides indiqués en bibliographie, spécialement dans l’Itinéraire du pèlerin de Saint-Jacques. Voie historique de Vézelay.

Le réseau des Haltes vers Compostelle, hébergeurs privés et publics qui met son sens de l’'hospitalité au service des pèlerins, fournira également des adresses bien utiles.


- Amis et Pèlerins de Saint-Jacques de la voie de Vézelay : www.vezelay-compostelle.eu



Il y a 19 étapes à ne pas manquer.

  • Vézelay (Yonne)
  • Bazas (Gironde)
  • La Charité-sur-Loire (Nièvre)
  • Bourges (Cher)
  • Issoudun (Indre)
  • Déols (Indre)
  • Gargilesse (Indre)
  • Saint-Père (Yonne)
  • Nevers (Nièvre)
  • Neuvy-Saint-Sépulchre (Indre)
  • La Souterraine (Creuse)
  • Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne)
  • Limoges (Haute-Vienne)
  • Périgueux (Dordogne)
  • Orthez (Pyrénées-Atlantiques)
  • Ostabat (Pyrénées-Atlantiques)
  • Saint-Jean-Pied-de-Port (Pyrénées-Atlantiques)

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 21 juin 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières