Hubert Bancaud : « Je veux aller aux JMJ à Madrid par le chemin de Saint-Jacques »

agrandir Hubert Bancaud
Hubert Bancaud © Hubert Bancaud
Hubert Bancaud
Hubert Bancaud © Hubert Bancaud

Hubert Bancaud, 25 ans, est parti le 2 mai de Bretagne sur le chemin de Saint-Jacques pour gagner Madrid, afin de participer aux Journées mondiales de la jeunesse.

À propos de l'article

  • Créé le 29/05/2013
  • Modifié le 29/05/2013 à 14:00
  • Publié par :Muriel Fauriat
  • Édité par :Marine Bisch

« Je n'aime pas marcher ! S'il n'y avait que la marche, je ne serais pas sur le chemin... Le plus dur, ce sont les trois premiers jours : les épaules, le dos, les jambes qui font mal, les ampoules... On se demande ce qu'on fait là. Le pèlerin part toujours avec un sac à dos trop lourd. Le mien faisait 19 kg !

Alors, on fait des petits paquets que l'on envoie chez soi par La Poste. Je suis parti de Redon, où mon frère venait de se marier, afin de rejoindre le Camino del Norte. En France, je n'ai croisé quasiment personne. J'ai marché sur la plage tout le long de l'Atlantique.

Chaque jour, c'est affronter l'essentiel : trouver un toit, manger, finir son étape. Et au moment où on a un coup dur, on rencontre quelqu'un de génial. À Lacanau-Plage, un couple sortant de la sacristie d'une petite église m'invite chez lui.

En montagne, en haut d'une montée pénible, un superbe paysage s'offre à moi. En bas d'une descente qui a cassé mes genoux, c'est le petit bar du village qui me tend ses bras. On ne se pose pas de questions sur le chemin. On apprend que l'on est capable de faire une étape de 50 km, que l'on peut se surpasser. Puis le lendemain, on ne marche que 6 km. C'est la vie.

Le chemin est à notre image, c'est notre reflet, ce qu'on en fait. Il est différent pour chaque pèlerin. Moi, je marche à l'instinct. Je voulais aller aux JMJ à Madrid. Parce que je sais qu'il va se passer quelque chose. Et puis, sous ma douche, en mars, j'ai décidé d'y aller à pied. Ce qui me plaît, ce sont les rencontres. La spontanéité. Il faudrait vivre sa vie comme un pèlerinage... »

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 21 juin 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières